Nous nous retrouvons Sylvain et moi, pour une journée plutôt chargée.

Jean Pierre Cantet m’a informé que les fouilles archéo seraient bientôt reprises à la carrière de Nauterie et qu’il serait bon de reprendre les cavités alentour pour les examiner de plus près…

Il me parle de la grotte de Jouines et une petite cavité découverte à la carrière de Nauterie.

Nous commençons donc par la grotte de Jouines. Un porche bas donne accès à une belle galerie rectiligne de 20 mètres environ et de 1m70  de haut. Nous essayons de trouver d’éventuelles traces d’occupation… Sans succès. Place aux archéos…

Direction la vaste carrière de Nauterie où s’ouvrait jadis une des plus belles grottes du Gers, malheureusement « mangée par les carriers.

Nous fouillons le pourtour et nous finissons par trouver une toute petite entrée au dessus d’un petit lac.

ça a l’air de passer ! Sylvain s’y engage et ressort aussitôt en me disant : « Je vais plutôt passer par l’autre entrée » (????) Je me demande s’il ne s’est pas tapé la tête un peu fort contre la paroi mais je le suis quand même de l’autre côté de la crète où…

… Il y a bien une autre entrée et en plus, un peu plus large !

Et c’est parti pour une petite explo dans cette belle petite grotte surprenante.

On prend quelques visées, quelques photos et on prend note de cette nouvelle cavité qui offre une petite traversée d’une vingtaine de mètres. Une de plus…

Quelques petites concrétions décorent les parois où nous notons la présence de quelques petits Rhinolophes.

Comme il a été décidé d’inclure l’inventaire des souterrains refuges dans le futur « Gers souterrain » nous allons en visiter quatre.

Le premier n’est pas loin, c’est l’abri de Las Tapies à La Romieu.

Rapide topo et quelques photos dans ce beau refuge.

Direction les falaises d’escalade de Mauroux et d’Avezan où nous photographions les entrées de 3 refuges.

On termine cette journée bien remplie par la visite à Saint Clar d’un abri planqué dans une falaise invisible car envahie de ronces et de taillis en tout genre !

De nombreuses vieilles batisses en ruine sont au bas de la falaise et l’entrée de l’abri sous roche très vaste (18m X 5m X 2.20m de haut) a été bâti.

AB