Bref retour à la résurgence du Moutoué à Valence. Marc essaie de passer la voûte mouillante mais bute rapidement sur un siphon. Confirmation donc, il faudra que nos plongeurs s’en occupent…

Direction Courrensan et le bois du Pouy.

Aven du Bout du bois. Au fond de la doline, le gaz est beaucoup moins gênant que la dernière fois.

La désob est entreprise et Marc arrive à passer la première souche. Deux mètres plus bas il se retrouve dans un conduit descendant jusqu’à une deuxième grosse souche qui obstrue la tête d’un nouveau ressaut vertical.

Heureusement la souche est pourrie et Le passage est vite ouvert.

Marc se retrouve sous la souche menaçante et , bonne surprise, dans un conduit en pleine roche.

Devant lui un nouveau puits dont la tête devra être élargie.

Au fond on devine un départ de galerie à la profondeur approximative de -14m. Direction de la source captée de Bigor à 400 mètres de là. C’est bon ça !!!

Entre l’Aven et la source se trouve une doline boisée en plein champ..

Comme le champ a été moissonné , nous allons visiter cette doline inconnue.

Surprise au fond, nous découvrons un conduit vertical où on distingue à nouveau de la roche en place environ deux mètres plus bas. Ce conduit devra être élargi mais là encore, c’est un bonne nouvelle.

La commune de Courrensan confirme sa première place dans le département au niveau cavernement. Notamment avec cet incroyable bois du Pouy et ses 12 Avens.