MERCREDI 30 Septembre :

Réunion du CA ARSIP afin de confirmer la liste des nouveaux membres du CA et discuter des différents objectifs de l’Association avec un ordre de priorité.

Visio conférence très efficace avec Marie-Françoise, Claire et Alex.

Compte-rendu à suivre par Denis Gibelin, le nouveau secrétaire de l’Association.

Le bureau et les tâches attribuées à chacun(es) :

Président : Serge Puisais. En plus de présider, il s’occupera des Arsip Info avec Alain.

Trésorier : Papou qui gèrera également les adhésions.

Secrétaire : Denis Gibelin

Jean Michel et Marie Françoise (secrétaire adjointe) s’occuperont des relations avec les partenaires.

Brigitte (trésorière adjointe) gèrera les relations territoriales avec Mickey.

Claire et Maxou donneront un petit coup de jeune à l’Assoc avec Whatsap, Instagram et une chaîne Youtube.

Alex (Président adjoint) gèrera la synthèse des réseaux souterrains et Karsteau avec Mickey.

Cécile surveillera le site et internet avec Brice.

Mickey s’occupera des relations territoriales et Fédérales avec Brigitte et Marie Françoise.

Jean François Leroux s’occupera des panneaux d’info avec Alain et Mickey.

Jean-Paul s’occupera des relations avec les espagnols.

Alain sera le rédac en chef d’Arsip info.

Marie Claude continuera de s’occuper de la Librairie.

JEUDI 1er Octobre :

Une grosse équipe de 9 Amalgamés à Xendako Ziloa :

Jean-Michel et Raymond vont s’occuper d’aménager « confort » les derniers passages encore un peu pénibles des deux fissures d’entrée dont la fin de la fissure de Sysiphe.

Serge et Denis en explo dans le secteur en dessous du méandre « Rémilie ».

Maxou, Papou et Alain en pointe dans la suite sous la salle du Garde Meuble à -230.

Véro et Mickey à la topo et au peaufinage de l’équipement existant.

En pointe, nous descendons le premier puits dans lequel Véro et Dom s’étaient arrêtés à mi-hauteur.

32m plus bas, un départ de méandre semble être totalement obstrué mais après un bref ramping il se relève rapidement. Il est parsemé de blocs rouges et d’une fine pellicule de terre également rougeâtre, semblable à la terre battue des cours de tennis. Ça sera donc le méandre Roland Garros.

Au bout de quelques mètres un écho impressionnant se fait entendre, ainsi qu’un bruit d’écoulement.

C’est un très gros puits défendu par un départ assez étroit et glissant. Au bout de 25 m un vaste palier domine un nouveau cran de descente , encore plus profond.

Ici les parois concrétionnées ont disparu pour une configuration à laquelle nous sommes plus habitués : De la bonne roche noire striée de belles veines de calcite.Les 40 mètres de descente sont arrosés et il est impossible d’éviter les embruns qui inondent tout le puits.

Un méandre fait suite à ce vaste puits, le courant d’air y est violent (comparable à celui de l’entrée de la cavité). Un premier cran de descente de 10m permet d’atteindre le fond du méandre qui devient alors très vertical.

Un nouveau puits d’une quinzaine de mètres marquera le terminus topo. La profondeur en ce point est de -335m.

Une quinzaine de mètres plus bas la descente est stoppée sur l’extrémité de notre dernière corde à un endroit où le méandre vertical se divise en deux branches.

Les quelques cailloux trouvés dans le méandres extrêmement propre et lisse nous servent à sonder le nouveau cran de descente que nous estimons à 20/25 m.

Tous les comptes faits, nous arrivons à une profondeur de -375 m , profondeur à laquelle doit couler l’eau du Maria Dolorès amont.

La jonction sera donc logiquement pour notre prochaine sortie.

Sortie de la cavité vers 23h00 après 13h00 d’explo que nous ne sommes pas prêt d’oublier.

Serge et Denis ont de leur côté découvert une nouvelle branche ventilée qui part dans une autre direction vers -80. Arrêt faute de matériel.

L’équipe désob a été également efficace et il ne reste plus que deux courts passages à aménager.

La topo donne un développement topographié de 1763 m + environ 200 m estimés. La profondeur topographiée est de -335 m. -370/375 estimé.

Les photos sont de Maxou et les topos de Mickey et Alain (report et synthèse)

AB